Accueil / A voir / Concert de commémoration, Le Carré Sainte-Maxime, Dimanche 18 novembre à 17h30

Concert de commémoration, Le Carré Sainte-Maxime, Dimanche 18 novembre à 17h30

DIMANCHE 18 NOVEMBRE 2018 – 17h30 – Le Carré – SAINTE-MAXIME

Ce concert en commémoration du centenaire de l’Armistice de la Première Guerre Mondiale donne à entendre un programme aux multiples facettes et nous invite à un voyage dans la musique française de la fin du dix-neuvième siècle et du début du vingtième.
DISTRIBUTION

Chœur Régio­nal Pro­vence Alpes-Côte d’Azur
Michel Pique­mal, direc­tion
Phi­lippe Rey­mond, pia­no
Fabrice Roy, réci­tant
Marie Chi­chin, Jacques Fres­chel, Hélène Derrs­troff, solistes

PROGRAMME

Fau­ré  : Madri­gal & Les Djinns
Lili Bou­lan­ger : Pour les funé­railles d’un sol­dat
Debus­sy : Salut prin­temps & Noël des enfants qui n’ont plus de mai­son
Gou­nod  : Gal­lia
Debus­sy  : Clair de lune
Lili Bou­lan­ger : D’un vieux jar­din

Déli­ca­tesse du Madri­gal et plon­gée dans le fan­tas­tique avec Les Djinns, tris­tesse avec Pour les funé­railles d’un sol­dat et exal­ta­tion joyeuse du renou­veau dans Salut prin­temps  : c’est tout un monde de sen­sua­li­té sonore qui s’ouvre à nous à tra­vers cette musique cha­toyante et raf­fi­née, sou­vent qua­li­fiée d’impressionniste ; son repré­sen­tant le plus émi­nent en est Claude Debus­sy dont nous célé­brons cette année le cen­te­naire de la mort.

1914. « Le monde d’hier » (S Zweig) bas­cule et sombre. Quatre années de « bruit et de fureur », de souf­frances et de morts.

Le Noël des enfants qui n’ont plus de mai­son, écrit en 1915 sur des paroles de Debus­sy lui -même se fait l’écho d’atroces vio­lences. « Il ne faut pas perdre un mot de ce texte … c’est ma seule manière de faire la guerre », décla­rait ce fervent patriote . Il signe­ra désor­mais ses œuvres : « Claude Debus­sy. Musi­cien fran­çais ».

Avant lui, d’autres com­po­si­teurs avaient mis leur art au ser­vice de la patrie. Ain­si Gou­nod, en son temps, avait-il com­po­sé Gal­lia, un hymne à la France meur­trie après la défaite de 1870. Quand les cir­cons­tances l’exigent, la musique sait aus­si se faire mili­tante et enga­gée.

Des lec­tures de textes ponc­tue­ront ce pro­gramme : lettres de sol­dats, récits, poé­sie…

INFORMATIONS PRATIQUES

Entrée : 10€ / Gra­tuit – 16 ans
Ser­vice cultu­rel – Mai­rie annexe
04 94 79 97 10 / 04 94 56 77 53
Billet­te­rie sur place le soir du concert ou à l’Office de Tou­risme
culturel@ste-maxime.fr

A propos de Fabien

Après avoir travaillé le chant au Centre d’Arts Polyphoniques de Paris, il entre en 1995 au Conservatoire de Gagny où il est l’élève d’Evelyne Razimowsky en classe de Chant et de Jean-Louis Calvani en classe d’Art Lyrique. Il poursuit ensuite son perfectionnement avec Florence Montana au Conservatoire de Vincennes, puis au Conservatoire de Musique de Nouvelle Calédonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.