Haendel, Lully : vendredi 6 mars à  21h, Théâtre de Suresnes Jean Vilar

Haendel Lully

Haendel, Lully

Solistes de l’Atelier lyrique de l’Opéra national de Paris
et Les Paladins

direction musicale Jérôme Correas

vendredi 6 mars à  21h

 

Un tarif pré­fé­ren­tiel de 18 € au lieu de 25 € en tarif plein sera pro­po­sé aux inter­nautes se pré­sen­tant de la part du site Club Opé­ra, dans la limite des places dis­po­nibles.

Plus d’in­for­ma­tions dans la suite de ce billet…


Jérôme CorreasL’Or­lan­do furio­so de l’A­rioste est une des œuvres lit­té­raires majeures du XVIe siècle dont l’in­fluence fut consi­dé­rable dans toute l’Eu­rope occi­den­tale.

Ce grand poème épique fut pen­dant deux siècles une mine inépui­sable de sujets, un vivier fécond de figures héroïques et magiques pour des libret­tistes en mal de scé­na­rios d’o­pé­ras. Au cœur de ces intrigues, on retrouve les thèmes de l’a­mour mal­heu­reux, de la jalou­sie et de la folie.

Jérôme Cor­reas et son ensemble Les Pala­dins avec les jeunes solistes de l’A­te­lier lyrique de l’O­pé­ra natio­nal de Paris pro­posent au cours de ce concert quelques unes des plus belles pages de l’o­pé­ra arios­tien, des scènes extraites des opé­ras de Lul­ly, Haen­del et Vival­di.

 

Le Théâtre de Sur­esnes Jan Vilar vous pro­pose le tarif pré­fé­ren­tiel sui­vant :

18 € la place au lieu de 25 € dans la limite de contin­gents dis­po­nibles

Il vous suf­fit de contac­ter la billet­te­rie au 01.46.97.98.10 du mar­di au same­di de 13h à  19h
en vous annon­çant du site Club Opé­ra

Navette gra­tuite au départ de Paris place Charles de Gaulle Etoile 45 min avant le début de la repré­sen­ta­tion.

Site du Théâtre de Sur­esnes : http://www.theatre-suresnes.fr/?page=spectacle&page2=musique&id=21

À propos : Fabien

Après avoir travaillé le chant au Centre d'Arts Polyphoniques de Paris, il entre en 1995 au Conservatoire de Gagny où il est l'élève d'Evelyne Razimowsky en classe de Chant et de Jean-Louis Calvani en classe d'Art Lyrique. Il poursuit ensuite son perfectionnement avec Florence Montana au Conservatoire de Vincennes, puis au Conservatoire de Musique de Nouvelle Calédonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.