Escapade à  Buenos Aires avec l’Orchestre de Cannes

CONCERT DE SOUTIEN AU CHœ’UR RÉGIONAL
PROVENCE-ALPES-Cà”TE D’AZUR
VENDREDI 12 OCTOBRE 2018 — 20h30 — Les Arlucs – CANNES
SAMEDI 13 OCTOBRE 2018 — 20h30 — Les Arlucs – CANNES

(Re-)Découvrez la musique argen­tine avec le Chœur régio­nal Pro­vence-Alpes-Côte d’Azur !
Pour ces excep­tion­nelles soi­rées de sou­tien, le Chœur régio­nal vous pro­pose un pro­gramme réa­li­sé autour de la Misa­tan­go de Mar­tin , une œuvre qui mêle les héri­tages de la et du .
Au cours de cette esca­pade latine, une escale sera faite dans l’u­ni­vers du jazz avec la Lit­tle Jazz Mass de Bob Chil­cott qui montre elle aus­si que le réper­toire cho­ral est plus vivant que jamais et se nour­rit de riches et diverses influences.

DISTRIBUTION

Michel direction
Orchestre régio­nal de Cannes
Hélène Derrs­troff soprano
Phi­lippe Rey­mond piano
Yvonne Hahn bandonéon 
Georges Thier­ry contrebasse 
Léo Achard batterie

PROGRAMME

: Liber­tan­go
Bob Chil­cott : A lit­tle jazz mass
Piaz­zol­la : Adios Nonino
Pal­me­ri : Misa­tan­go

Liber­tan­go, àstor Piazzolla

Maître incon­tes­té du ban­do­néon, àstor Piaz­zol­la a lar­ge­ment popu­la­ri­sé le tan­go à  tra­vers le monde. Avec ses com­po­si­tions, le genre s’est éman­ci­pé et s’est renou­ve­lé. En 1974, il com­pose Liber­tan­go, dont le titre est une contrac­tion des termes liber­tad (liber­té) et tan­go. Le musi­cien tra­duit ain­si son évo­lu­tion du tan­go dit tra­di­tion­nel au tan­go nuevo.

A lit­tle jazz mass , Bob Chilcott
A lit­tle Jazz Mass est une oeuvre pour choeur, pia­no, contre­basse, bat­te­rie de Bob Chil­cott. Ce musi­cien anglais, né en 1955, a fait par­tie dans sa jeu­nesse du célèbre King’s Col­lege de Cam­bridge, il rejoint ensuite le groupe légen­daire des King’s Sin­gers. A par­tir de 1997, il se consacre à  la com­po­si­tion d’oeuvres cho­rales, à  la direc­tion de choeur et d’or­chestre uti­li­sant son immense expé­rience de chan­teur, sa maî­trise ryth­mique du jazz. Ses pièces jouées à  tra­vers le monde contri­buent au déve­lop­pe­ment du chant choral.

Adios Noni­no, àstor Piazzolla

La pièce Adios Noni­no est basée sur un tan­go anté­rieur, Noni­no, com­po­sé à 
Paris en 1955, dont il garde la ryth­mique et réar­range le reste de l’oeuvre. C’est
une des com­po­si­tions les plus connues et les plus popu­laires de Piazzolla.
Elle a été enre­gis­trée de nom­breuses fois dans dif­fé­rents arran­ge­ments et
avec divers instruments.

Misa­tan­go – Messe à  Bue­nos Aires, Martà­n Palmeri

Né en 1965 en Argen­tine, Martà­n Pal­me­ri a étu­dié la com­po­si­tion, la direc­tion de chœurs et la direc­tion d’or­chestres. En 2003, il obtient le 1er prix de la caté­go­rie œuvres sym­pho­niques au concours de com­po­si­tion Juan Car­los Paz.

La Misa­tan­go est une messe com­po­sée en 1996 sur des airs de tan­go. Tous les élé­ments tra­di­tion­nels d’une messe (Kyrie, Glo­ria, Cre­do, etc.) sont là , mais sur un rythme inha­bi­tuel, dan­sant, envoû­tant. Le ban­do­néon, ins­tru­ment emblé­ma­tique du tan­go apporte une touche inimi­table à  l’en­semble et donne à  cette