Festival Radio France Occitanie à  Montpellier du 09 au 27 Juillet

33ème édition du Festival Radio France Occitanie Montpellier. Chaque été au mois de juillet, le Festival propose une programmation musicale riche, diverse et audacieuse, à  Montpellier, dans les communes de Montpellier Méditerranée Métropole et depuis 2016 dans toute la région Occitanie, dans plus de 50 villes et 60 lieux différents. Le Festival bénéficie d’un rayonnement international incomparable grâce à  la présence de Radio France.

Et si le Festival Radio France Occitanie Montpellier n’é­tait qu’une longue et belle suite de paris un peu fous ! Pari sur la jeu­nesse, sur la décou­verte d’ar­tistes, de par­ti­tions, de réper­toires, sur l’ac­cès du plus grand nombre à  la culture.

Placée sous l’é­gide du « fou chan­tant » natif de Narbonne, l’é­di­tion 2018 chante une Douce France chère à  tant de créa­teurs, de musi­ciens, qui ont aimé, choi­si la France pour y gran­dir, trou­ver refuge ou ins­pi­ra­tion, hono­rant l’emblème de la France tri­co­lore, celle du 14 Juillet – la Garde Républicaine et ses pres­ti­gieuses for­ma­tions musi­cales.

à  nou­veau, le Festival fait le pari d’embrasser les vastes hori­zons de la grande région Occitanie : avec un pro­jet vrai­ment fou, inédit, par­ta­gé par France Musique, celui de don­ner – c’est une pre­mière mon­diale dans le cadre d’un fes­ti­val ! – les 555 sonates pour cla­ve­cin de Scarlatti en 13 lieux patri­mo­niaux excep­tion­nels, 35 concerts et 30 ins­tru­men­tistes ! Avec une autre douce folie, celle d’illus­trer, le même soir, le 25 juillet, la for­mi­dable aven­ture des che­mins de Saint-Jacques de Compostelle – 20 ans après leur ins­crip­tion au patri­moine mon­dial – avec six concerts cho­raux et vocaux d’est en ouest (Saint-Gilles, Montpellier, Conques, Villeneuve d’Aveyron, Cahors, Arles-sur-Tech).

Le Festival c’est encore et tou­jours le ren­dez-vous des créa­teurs et de la créa­tion. Hommage à  deux cen­te­naires inclas­sables, géniaux : l’un mort en 1918, Debussy, l’autre né la même année, Leonard Bernstein. Création et re-créa­tion de trois ouvrages du pas­sé, Issé (le 18 juillet), Kassya (le 21) et Les Cris de Paris (le 26) déli­rante « sym­pho­nie humo­ris­tique » d’un contem­po­rain de Berlioz. Création avec 5 des com­po­si­teurs fran­çais les plus ori­gi­naux de la géné­ra­tion mon­tante : Benjamin Attahir, Sophie Lacaze, Karol Beffa, Guillaume Connesson et Eric Tanguy.

Le Festival ce sont les décou­vertes, les talents en deve­nir, et aus­si les retrou­vailles avec la famille innom­brable des artistes qui y ont leur domi­cile de cœur : Marianne Crebassa, Fazil Say, Beatrice Rana, David Kadouch, Michael Schonwandt, Véronique Gens, Hervé Niquet… Ce sont les quatre grandes for­ma­tions de Radio France, l’or­chestre des jeunes d’Europe de l’Est, I Kulture, le chœur de la Radio Lettone, l’Orchestre natio­nal de Montpellier Occitanie. Ce sont des dizaines de folles soi­rées de jazz au Domaine d’O à  Montpellier et dans les fes­ti­vals amis de la région, les aven­tures élec­tro­niques de Tohu Bohu, l’é­vo­ca­tion des musiques tzi­ganes avec le Mémorial de Rivesaltes, Isabelle Georges, Roland Romanelli, Seun Kuti et Mélissa Laveaux.

L’été 2018 pro­met un grand vent de folie douce sur tous les ter­ri­toires de l’Occitanie et, grâce aux antennes de Radio France, sur les ondes et les réseaux du monde entier.

Tél. : 04 67 02 02 01

Site offi­ciel du fes­ti­val

À propos : Fabien

Après avoir travaillé le chant au Centre d'Arts Polyphoniques de Paris, il entre en 1995 au Conservatoire de Gagny où il est l'élève d'Evelyne Razimowsky en classe de Chant et de Jean-Louis Calvani en classe d'Art Lyrique. Il poursuit ensuite son perfectionnement avec Florence Montana au Conservatoire de Vincennes, puis au Conservatoire de Musique de Nouvelle Calédonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.