Accueil / A voir / La Flûte Enchantée, Fabrique Opéra Marseille-Provence – Du 17 au 19 Avril 2015

La Flûte Enchantée, Fabrique Opéra Marseille-Provence – Du 17 au 19 Avril 2015

La Flûte enchantée est l’histoire d’un combat, d’une lutte obstinée entre l’obscurité et la lumière. Parce qu’il est universel, ce conte philosophique apporte un éclairage sur des situations d’actualité. Cet ultime chef d’œuvre de Mozart est un prétexte magique à toutes les digressions poétiques. Il autorise les prises de position les plus insolites. A sa manière, il s’exprime sur les problèmes majeurs de ce siècle.

Cette quête de lumière et de fra­ter­ni­té m’évoque l’opéra du pauvre, uto­pie dans laquelle Léo Fer­ré, comme une réponse à la Flûte Enchan­tée, prend la défense de la nuit, dans un jeu de dupe où la lumière n’est pas for­cé­ment celle que l’on croit.

Avec convic­tion, je veux faire la lumière sur les pro­blèmes d’aujourd’hui, sans oublier la dimen­sion féé­rique et joyeuse du pro­pos ori­gi­nal. Fidèle au com­bat maçon­nique, je vois la scène comme un damier gigan­tesque, au sein duquel se déplacent nos pions, héros mozar­tiens, qui bas­culent à chaque mou­ve­ment soit vers la lumière, soit vers le néant.

Trois lec­tures se croi­se­ront dans le pro­pos de cette Flûte Enchan­tée, qui j’en suis sûr mar­que­ra les esprits du public du Dôme.

Une pre­mière lec­ture conjonc­tu­relle bien sûr, celle des guerres qui sévissent aujourd’hui à tra­vers le monde, repré­sen­tées par ses ombres, ses sym­boles et ses totems contem­po­rains.

Une lec­ture éso­té­rique et maçon­nique ensuite. Essen­tielle, posée par Mozart comme un tes­ta­ment, je sou­haite la trai­ter tel un poète, sans me refu­ser à grif­fer ceux qui, ici ou là, contri­buent au dérè­gle­ment du monde. Un regard aigui­sé et tendre, à l’image des hommes, capables d’ « hom­me­ries », du meilleur comme du pire.

Une lec­ture féé­rique enfin. La Flûte Enchan­tée, c’est d’abord une his­toire d’amour ; celle d’un être prêt à tout pour déli­vrer sa belle. Ce sont aus­si des ren­contres, heu­reuses et moins heu­reuses.

Les enfants comme les grands seront ravis de décou­vrir ces per­son­nages (et ani­maux !) sublimes, simples et com­plexes à la fois. Un ren­dez-vous pour lequel je m’investis tota­le­ment, conquis par l’idée de tra­vailler avec des éta­blis­se­ments qui, grâce à la Fabrique Opé­ra, vont rendre cette aven­ture pos­sible.

http://www.lafluteenchantee2015.fr/le-spectacle/la-flute-enchantee/

A propos de Fabien

Après avoir travaillé le chant au Centre d’Arts Polyphoniques de Paris, il entre en 1995 au Conservatoire de Gagny où il est l’élève d’Evelyne Razimowsky en classe de Chant et de Jean-Louis Calvani en classe d’Art Lyrique. Il poursuit ensuite son perfectionnement avec Florence Montana au Conservatoire de Vincennes, puis au Conservatoire de Musique de Nouvelle Calédonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.