Accueil / A voir / La Traviata, Giuseppe Verdi : 8 et 10 juin 2018 à l’Opéra Grand Avignon

La Traviata, Giuseppe Verdi : 8 et 10 juin 2018 à l’Opéra Grand Avignon

La Traviata fait partie de ce que l’on appelle désormais la trilogie populaire de Giuseppe Verdi (les deux autres opéras étant Rigoletto et Il Trovatore). Elle permettra au compositeur italien de connaître, une gloire non seulement internationale, mais de son vivant. Il considéra par ailleurs que La Traviata était l’opéra le plus en phase avec l’époque fabuleuse qu’il traversait alors.

Dans sa mise en scène, Ste­pha­no Maz­zo­nis di Pra­la­fe­ra a vou­lu débu­ter l’opéra par la vente aux enchères des biens de l’héroïne après sa mort, comme dans l’œuvre ori­gi­nale de Dumas fils et confor­mé­ment à ce qui s’est pas­sé à la fin de la vie de Marie Duples­sis. De là, sa vision tient compte des inten­tions de Ver­di en trans­met­tant les sen­ti­ments dou­lou­reux d’une femme aimée et mépri­sée dans le même temps par une socié­té bour­geoise irres­pec­tueuse des bons et vrais sen­ti­ments.

Les camé­lias, les fleurs pré­fé­rées de La Dame aux Camé­lias, sont aus­si le fil rouge qui lie toute l’histoire et sont omni­pré­sents pen­dant tout l’opéra. Ils sont le sym­bole de la dis­po­ni­bi­li­té de l’héroïne : quand Vio­let­ta est dis­po­nible, elle porte un camé­lia blanc et, cinq jours par mois, elle porte un camé­lia rouge.

Opéra en trois actes de Giuseppe Verdi
Livret de Francesco Maria Piave
d’après La Dame aux camélias
d’Alexandre Dumas fil

Direc­tion Samuel Jean
Direc­tion du Chœur Aurore Mar­chand
Études musi­cales Hélène Bla­nic
 
Mise en scène Ste­fa­no Maz­zo­nis di Pra­la­fe­ra
Décors Edoar­do San­chi
Cos­tumes Kaat Tilley
Lumières Fran­co Mar­ri
 
Vio­let­ta Valé­ry Maria Tere­sa Leva
Flo­ra Ber­voix Sophie Pond­ji­clis
Anni­na Aline Mar­tin
Alfre­do Ger­mont Davide Gius­ti
Gior­gio Ger­mont Ernes­to Pet­ti
Gas­tone de Leto­rieres Eric Vignau
Il Barone Dou­phol Jean-Marie Del­pas
Il Mar­chese d’Obigny Hugo Rabec
Il Dot­tore Gren­vil Geor­gios Iatrou
Giu­seppe Oli­vier Trom­men­schla­ger

Orchestre Régional Avignon-Provence
Chœur de l’Opéra Grand Avignon
Production de l’Opéra Royal de Wallonie

Billet­te­rie

A propos de Fabien

Après avoir travaillé le chant au Centre d’Arts Polyphoniques de Paris, il entre en 1995 au Conservatoire de Gagny où il est l’élève d’Evelyne Razimowsky en classe de Chant et de Jean-Louis Calvani en classe d’Art Lyrique. Il poursuit ensuite son perfectionnement avec Florence Montana au Conservatoire de Vincennes, puis au Conservatoire de Musique de Nouvelle Calédonie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.